Remerciements

   Cette discographie prend pour base celle que Laurent Cugny avait établie en 1989 pour le livre "Las Vegas Tango" avec la précieuse collaboration de Georges Wagner et d'Alain Tercinet. Cette première version s'appuyait elle-même sur la discographie de Tetsuya Tajiri, ainsi que sur celles de Miles Davis par Jack Chambers et par Luciano Viotto.
   Pour cette mise à jour complète, Alain Tercinet a de nouveau apporté de nombreux éléments essentiels, ainsi que Maurizio Comandini, Steve Lajoie, Patrick et Pascal Spillemaecker. Les sites consacrés à Miles Davis par Peter Losin et Larry Tomczyk ont également constitué une source d'information appréciable. Bertrand Uberall a de son côté apporté une importante contribution, notamment par ses recherches sur les copyrights à la Library of Congress à Washington, D.C.. Que tous se voient chaleureusement remerciés, ainsi que Robin Dewhurst, Noah Evans, Miles Evans et Anita Evans. Et Gil Evans, pour toute cette belle musique.
   La traduction anglaise est de Randall Cherry et la conception graphique de Pierre Marfoure-Studio on off design.

Principes

   On retient toutes les séances où un arrangement ou une composition au moins de Gil Evans ont été joués, que ce dernier ait été physiquement présent ou non. On trouvera donc toute la musique enregistrée (y compris après sa mort), éditée et connue, à laquelle il a contribué comme arrangeur, chef d'orchestre ou instrumentiste.
   Dans le cas des enregistrements de Miles Davis où la participation de Gil Evans est évoquée, on ne retient que les morceaux où cette participation est créditée. Lors de nombreuses séances de Miles Davis, Gil Evans était présent. Miles lui demandait régulièrement son avis, et Gil pouvait même écrire des fragments de musique. Parmi les plus probables, l'introduction de "So What" et une partie de l'arrangement du "Round About Midnight" de 1956 ont très vraisemblablement été arrangés par Gil Evans. Sa contribution est également avérée dans "Star People" ainsi que dans de nombreux autres albums de Miles Davis. Même dans les cas de témoignages fiables, on n'a pas retenu ces séances. De même, "Petits Machins", enregistré le 19 juin 1968, figurant sur l'album "Filles de Kilimandjaro" et crédité à Miles Davis est en réalité "Eleven" de Gil Evans.
   A part l'album "Into the Hot" publié sous son nom, on n'a pas retenu les séances où Gil Evans est crédité comme "advisor" ou "supervisor" ("But Beautiful" de Lew Soloff, "Ryo" de Ryo Kawasaki). On n'a pas retenu non plus les enregistrements qui intègrent des échantillonnages de séances auxquelles Gil Evans a participé ("Milagro" de Carlos Santana).
   Il semble par ailleurs que des enregistrements existent de l'orchestre que Gil Evans a dirigé à Stockton, Californie entre 1933 et 1938. Ceux-ci n'ont à notre connaissance pas été publiés et aucune trace n'est parvenue jusqu'à nous. Il n'en est donc pas question dans la présente discographie.
   Dans le cas d'une incertitude, un "?" a été placé. Toutes les informations vérifiées venant combler ces lacunes ou corriger des erreurs sont les bienvenues. On peut les faire parvenir (en indiquant la source) à Laurent Cugny (cugny.laurent@neuf.fr).

__________________

Tous droits réservés - Laurent Cugny - 2005